Rien de plus courant que les petits troubles intestinaux.

Souvent bénins, ils peuvent être mal vécus et « gâchent » la vie de nombreuses personnes. En France, 14 millions de personnes déclarent souffrir de petits problèmes de ventre chaque jour*.
Parmi elles, certaines populations y sont le plus sensibles, comme les seniors et les femmes : 72,1% des femmes de 35-49 ans déclarent en effet vivre des situations inconfortables. (Omnibus Cibles All-Bran® 2006)

Heureusement, il existe des solutions simples qui peuvent prévenir ces petits désagréments et faciliter le quotidien.

tag_40

Le processus de digestion

Au cours de la digestion, les aliments et les liquides sont transformés en nutriments. L’essentiel de la digestion et de l’absorption des nutriments a lieu dans l’intestin grêle, avec l’aide des enzymes du pancréas et de la bile de la vésicule biliaire. Les aliments qui ne peuvent être absorbés deviennent des déchets.

Le principe de la digestion

Tout ce que nous avalons est soumis à ce processus, qui prend du temps. La digestion des aliments nécessite de 12 à 48 heures, puis les déchets (matières fécales ou selles) sont évacués du corps.

Le foie est un organe très important durant le processus de digestion. Il aide à métaboliser les protéines, les glucides et les lipides. Il neutralise également les substances chimiques nocives (comme l'alcool) avant de les transformer en déchets, qui sont ensuite éliminés par le corps.

Les fibres et les amidons résistants ne peuvent pas être absorbés par l'intestin grêle, ils passent donc par le gros intestin afin d'être transformés en déchets. Une fois dans le gros intestin, l’eau est réabsorbée, les fibres et amidons résistants se décomposent sous l’effet de bactéries et produisent des acides gras et des gaz.

Augmenter progressivement vos apports en fibres et boire assez d'eau vous permettront d'éviter des désagréments intestinaux.

tag_56

Quels sont les différents troubles du transit ?

Les petits inconforts intestinaux sont souvent liés au mode de vie de chacun (stress, manque d’activité physique, manque d’hydratation ou alimentation déséquilibrée, trop pauvres en fibres).

Différents troubles existent, tels que :
- La constipation se caractérise par une émission trop rare de selles (communément, moins de 3 selles par semaine), qui sont alors souvent dures. Cette affection intestinale touche 55% des françaises*.
- Les ballonnements désignent la production de gaz dans la partie gastro intestinale et l’accumulation de celui-ci au niveau de l’estomac ou de l’intestin. C’est un symptôme fréquent qui touche 72% de femmes*. On peut ressentir une distension du ventre et des douleurs abdominales accompagnées de gaz et de « gargouillis ».
- Les lourdeurs touchent 50% des femmes* et se caractérisent par une sensation de poids sur le ventre.
- L’aérophagie, qui touche 64% de françaises*, est un phénomène physiologique qui se traduit par la présence d’une grande quantité d’air dans l’estomac, provoquant éructations et flatulences

tag_86

Comment faciliter le transit intestinal?

Pour prévenir les troubles du transit intestinal, il est important d’être à l’écoute de son corps pour identifier les premiers signes d’inconfort. Il suffit de prendre de bonnes habitudes, et d’adopter les « bons » gestes !

Côté alimentation, pensez à :
- Augmenter progressivement les quantités de fibres consommées - Faire le plein de fruits et de légumes variés (au moins 5 portions par jour – une portion correspond à une pomme ou 5 belles fraises par exemple) en alternant crus et cuits, sans oublier les fruits secs et oléagineux (amandes, noix, etc.)
- Préférer les aliments céréaliers complets ou semi complets (riz ou blé complet, céréales et pain complets ou au son)
Côté mode de vie, n’oubliez pas de :
- Pratiquer un minimum d’activité physique (30 minutes minimum)
- Boire entre 1,5 à 2 de litres d’eau (les jus de fruits, tisanes, thés… y participant), essentiel pour l’hydratation de l’organisme et pour améliorer l’efficacité des fibres alimentaires.
Si certains symptômes comme les maux de ventre sont caractéristiques de petits problèmes de ventre, ils peuvent aussi révéler des pathologies de santé plus graves. Il est donc recommandé de ne pas attendre les complications pour agir ou consulter.

tag_103

Comment intégrer les fibres à son alimentation quotidienne ?

Il est important de consommer une quantité suffisante de fibres chaque jour pour ressentir un bien-être intérieur optimal. Si vous ne consommez pas assez de fibres au quotidien, ne modifiez pas votre alimentation radicalement du jour au lendemain. Une augmentation trop rapide de la consommation de certaines fibres pourrait entraîner des inconforts tels des gaz et des ballonnements.

Pour une consommation régulière et suffisante de fibres, veillez à commencer la journée par un petit déjeuner équilibré et complet, comportant notamment des céréales ou du pain complets ou au son, et un jus de fruit avec pulpe ou un fruit frais. Pour le déjeuner et le dîner, privilégiez des plats à base d’aliments céréaliers complets (pain, pâtes, semoule ou riz complet), sans oublier les crudités, les légumes cuits ou les fruits. Pensez à consommer également régulièrement des légumes secs (pois cassés, flageolets, lentilles, fèves, etc.) qui sont particulièrement riches en fibres. Mais surtout, continuez à vous faire plaisir en variant les aliments !

Petit déjeuner 1 bol d’All-Bran Fibre Plus (10g)
1 yaourt aux fruits
1 orange (1,6g)
1 mug de thé ou café
1 bol d’All-Bran Pépites Nature (6g)
1 verre de smoothie fruits rouges (5g)
1 fromage blanc nature
1 mug de thé ou café
1 bol d’All-Bran Pépites Chocolat (5g)
1 yaourt à boire à la vanille
1 compotée de poires (3g)
1 mug de thé ou café
Déjeuner Salade de lentilles (5g)
1 faux filet grillé et tagliatelles de courgettes (2,8g)
1 tranche de pain complet (1,6) et 1 morceau de comté
1 brochette de fruits exotiques (2,5) au sésame grillé (1,5 g)
Céleri rave aux pommes, roquefort et noix (4,3g)
1 à 2 tr. de pain au son (1tr = 2g)
2 filets de rougets poêlés
Tajine de légumes cuisinés (2g)
2 clémentines (1,4g)
Couscous au poulet avec semoule semi complète et légumes (5g)
1 yaourt brassé
Salade d’orange à la menthe (2,4g)
Dîner 1 demi pamplemousse (1,2g)
Lasagnes aux aubergines et tomates (4g)
1 fromage blanc au miel
Soupe de légumes verts au fromage fondu (3g)
Œufs brouillés aux herbes et poêlée de champignons (2g)
1 tranche de pain aux céréales (1,1g)
Pomme au four et copeaux de chocolat (2,9g)
1 grande tartine de pain complet avec dés de tomates et de fond d’artichaut, mozzarella et câpres (6g)
Salade de roquette (0,4g)
Carpaccio de kiwi au coulis de fruits rouges (3,2g)
Total fibres 2 30g 30g 25 g
1 Apports Nutritionnels Conseillés pour la population française – ANC 2001 (Editions Tec & Doc)
2 Calculs effectués sur la base de portions moyennes/ source Ciqual 2008

Et pour intégrer plus facilement des fibres dans votre alimentation, essayez les délicieuses recettes avec les produits de la gamme All-Bran®